samedi 25 juillet 2009

Le Brésilien




En 1880, peu de temps avant sa mort, Jacques Offenbach expliqua que le personnage du Brésilien, dans la Vie Parisienne, lui avait été inspiré par Horace Rozier lui-même.

En 1873, au théâtre des Variétés, le ténor Jean Berthelier n'hésita d'ailleurs pas à lui rendre un hommage mérité bien que discret.

Plus près de nous, dans les années 1960, Dario Moreno livra une interprétation de l'air du Brésilien pleine de retenue et de bon goût.



jeudi 16 juillet 2009

sur le net...

video


Quelques liens :

Une série de groupes civils américains :

Winstontown
AGSAS
Elmira Soldier's Aid Society
Homespun Living History Guild
The Daybreak B'hoys
The Living History Society of Minnesota

Robert Land Footwear, un marchand de chaussures américain,

William Dunnyway, photographe (bluffant !!)

Les frères Rozier au grand complet.

 


En toutes occasions, les frères Rozier savaient se montrer de joyeux compagnons.
D'ailleurs, leur mère n'hésitait pas à dire d'eux : "les frères Rozier savent se monter de joyeux compagnons".
C'est dire.


Posted by Picasa

Horace et Jean-Jean

 
Horace conservait pour le plus jeune de ses frères une tendresse tout particulière.
Posted by Picasa